Sous un ciel menaçant la cérémonie commença ponctuelle, recueillie. Notre maire salua les Montilois, de moins en moins nombreux, qui s'étaient déplacés. Une délégation de pompiers, les représentants des anciens combatants et une partie de l'orchestre d'harmonie de Les Montils étaient présents.
Nous avons écouté la lecture de la lettre du Ministre. Puis respect de la minute de silence et dépôt de la gerbe de fleurs au pied du monuments de ceux qui sont morts pour la liberté. N'oublions pas tous ces jeunes gens originaires du Middlewest, de Californie, du Texas ou d’ailleurs qui sont venus en Normandie, en France, pays qu’ils ne connaissaient même pas, et qui vécurent alors "le jour le plus long" avant de mourir.
La musique de circonstance, présente chaque année, nous a accompagné jusqu’à la dernière minute de cette cérémonie, sous l’averse.
Puis nous avons été conviés à partager un verre à la salle Bel Air.


Photos du 8 mai 2019